Comment écrire un Roman Fantastique ? [Résolu]

A voir également:écrire un roman fantastiqueComment écrire un roman fantastique - Meilleures réponses écrire un liver fatastique - Meilleures réponses Telecharger logiciel pour écrire un roman gratuit - Télécharger - PAO Idée pour écrire un livre fantastique ✓ - Forum - Loisirs / Divertissements Logiciel pour ecrire un livre gratuit - Forum - Logiciels Logiciel gratuit d'aide pour écrire un roman ✓ - Forum - Logiciels Écrire un roman ✓ - Forum - Bureautique

Bonjour,

J'essaye d'écrire un roman fantastique, j'ai l'histoire en tête, les personnages... mais je ne sais pas comment poser tout ça sur papier. Je rame en faite sur l'introduction et le commencement de l'histoire. J'écris, j'abandonne, j'écris, j'abandonne et ainsi de suite.
Peut être que je manque d'inspiration bien fondé ou tout simplement de motivation ou sinon de confiance en moins et en se que je fait ? En tout cas je n'arrive pas a être satisfait de se que j'écris. Je trouve que ça n'a pas trop de sens en faite et donc que s'est pas accrocheur...

Je pourrais vous donner le résumé de mon histoire, mais je préfère pas pour éviter d'être copié... Mais est ce que vous avait des conseils pour m'aider a résoudre mes problèmes ?

Merci

Forum

A voir également:écrire un roman fantastiqueComment écrire un roman fantastique - Meilleures réponses écrire un liver fatastique - Meilleures réponses Telecharger logiciel pour écrire un roman gratuit - Télécharger - PAO Idée pour écrire un livre fantastique ✓ - Forum - Loisirs / Divertissements Logiciel pour ecrire un livre gratuit - Forum - Logiciels Logiciel gratuit d'aide pour écrire un roman ✓ - Forum - Logiciels Écrire un roman ✓ - Forum - Bureautique

Web: www.shapebootstrap.net

11 réponses

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

Tu nous dis que tu as une idée. Est-ce que tu as une histoire comme tu sembles le dire ou as-tu seulement une idée. Par exemple (je copie ici Eragon)

Un jeune fermier trouve un oeuf de dragon et devient un cavalier de dragon. Il vivra plein d'aventure et combattra le méchant roi-sorcier-cavalier de dragon lui aussi.

Ici on a une idée, un début de quelque chose, mais je suggère de ne pas commencer l'écriture avec si peu. Il faut avoir une idée (même très petite, mais je suggère d'avoir une idée assez complète) du début de l'histoire

Par histoire j'entends (encore le même livre):

Il rencontre un conteur qui est connaisseur des dragons. Il fuit avec lui alors que sa maison(ferme) est brûlée avec son père (disons que Christofer Paolini ne connaissait pas toute l'intrigue de son histoire à ce moment) à l'intérieur. Il est pourchassé par des créatures méchantes (développer une fiche descriptive de ses méchants serait une bonne idée). Les deux compagnons vont vers tel endroit dans le but de rencontrer, se cacher, s'entraîner... en cours de route ils vont rencontrer telle personne.

Bon, j'ai fait un peu vite ici, mais je crois que vous pouvez avoir une bonne idée de la différence entre une idée et une histoire.

Pour l'histoire. Plusieurs suggèrent d'écrire un synopsis de quelques lignes, d'une page, seulement des puces, ou même (je le fais) d'écrire un résumé de plusieurs pages (la moitié du résultat !!!) Vous pouvez aussi avoir ce "résumé" seulement dans votre tête, mais je le déconseille un peu (ça donne souvent des finales boiteuses, ce qui est très décevant pour le lecteur et on ne veut pas que le lecteur soit déçu)

Un résumé ? je résume jusqu'où ? Vous pouvez faire un résumé de toute l'histoire, du début à la situation finale. Avoir une bonne idée du début et de la fin, avoir un milieu plutôt nébuleux. Je vous déconseille de ne pas connaître le début ou de ne le connaître que très peu.

Avec un bon début, on peut commencer à écrire et c'est déjà bien. Pour le reste, on peut imaginer le reste de l'histoire au fil de l'écriture. Souvent même, lorsqu'on a de bons personnages, ils nous amènent totalement ailleurs, d'où nous pensions aller.

Ensuite, pour commencer à écrire un roman. C'est tellement gros, on ne sait pas par où commencer. On se demande, mais merde, où est-ce que je commence avec tout ça moi. L'important c'est de commencer à écrire. Ici je conseille d'écrire une petite scène, très courte, qui n'est pas directement en lien avec l'histoire. Ça permet de ne pas entamer le monument qu'est l'histoire qu'on voit dans notre tête, mais de commencer à écrire et a travailler sur notre projet. À la fin, on peut toujours supprimer la scène sans honte. Il y a cependant beaucoup de techniques d'écriture et je ne peux pas vous imposer la mienne. Il y a autant de manières d'écrire qu'il y a de crayons dans le monde. Ça fait même plus que le nombre d'auteurs qu'il y a.

Donc, comment trouver NOTRE technique, celle qui sera la meilleure, pour NOUS ?

Je conseille (ouf, je conseille beaucoup aujourd'hui) d'écrire, avant d'attaquer votre fabuleuse idée de roman, des textes plus courts. Juste pour apprendre à commencer, à faire un milieu et une fin à une histoire. Voyons, ce n'est pas vrai que la première fois qu'on fait quelque chose on est le meilleur du monde ! Il faudra pratiquer. J'ai commencé par des textes de 400 mots. C'est loin d'un roman, mais c'est déjà mieux que tous ceux qui n'écrivent pas. J'ai répété. Le temps de m'améliorer. Au début j'étais mauvais. Je l'avoue. Des fins clichés comme et je me réveillai. Je l'ai fait, j'avoue. Mais je me suis amélioré. J'ai aussi augmenté le nombre de mots que j'écrivais. Tranquillement, de 400 à 800 puis 1000 et 1500. 3500 ensuite puis avec l'habitude, la pratique, même si ce n'est toujours pas parfait, plus de 10 000 mots. Je ne suis pas arrivé. Un roman, même les plus petits, en format de poche, ça donne aux alentours de 30 000 mots pour les plus courts jusqu'à 45 000 mots. (et toujours dans le format de poche) Pour parler de "véritable" roman, il faut compter dans les 90 000 à 120 000 mots. On est loin de 400 mots pas vrais. Il y a beaucoup de temps qu'il faudra passer à écrire. Oups, mais j'aime ça, c'est pour ça que je pense m'y atteler.

Autre fait. Souvent, les auteurs qui vivent de leur plume, qui peuvent écrire à temps plein, n'écrivent pas plus que 1 500-2 000 mots. Après ça, je ne sais pas comment le dire, l'énergie créatrice touche le fond. Ni vous ni moi ne pouvons travailler à temps plein sur nos écrits ( si vous pouvez, j'aimerais vous emprunter du temps s'il vous plaît) alors notre texte progressera d'autant plus lentement. 90 000 mots. Disons 1 500 trois soir par semaine (personnellement je ne vois pas comment y arriver, mais si vous avez du temps...) ça fait, 20 semaines assidu. Et là, il arrive toujours un moment ou ça ne marche plus. Alors, penser à y consacrer au moins une demi-année. Au moins. Et là, je suis désolé, mais ce n'est pas fini. Il faut se relire, retravailler son texte, se faire lire pour avoir des commentaires qui aideront à améliorer encore notre texte. On a le goût de lâcher, d'abandonner. De seulement écrire, la révision, correction, on s'en balance, les réviseurs servent à ça, les correctrices aussi, ce n'est pas à moi de faire ça. Eh bien non. C'est à vous, à l'auteur, de travailler sur son texte et l'éditeur, même si vous êtes né pour écrire et que vous écrivez des succès, des best-sellers, préfère travailler avec des manuscrits propres.

Après avoir révisé et corrigé, et c'est difficile, et c'est nécessaire, vous serez peut-être près à envoyer votre roman à un éditeur, peut-être qu'après vous être pratiqué sur tant de texte, peut-être que votre roman sera près.

Peut-être pas aussi. Alors il faudra recommencer à zéro, une nouvelle idée, une nouvelle histoire, de nouvelles semaines à écrire, trois soirs semaine, 1 500 mots, puis réviser à nouveau et espérer. Ou abandonner, parce que c'est trop dur. Parce qu'on ne reconnait pas votre génie. Écrire de la fanfiction. Écrire pour soi, peut-être pour ses amis. Écrire simplement pour le plaisir comme il est permis à tous.

Mais imaginons que vous êtes chanceux. Imaginons que votre roman en vaut la peine. Il faudra se lancer dans un processus d'édition.

Il faut trouver le bon éditeur. Plus qu'un si on veut mettre toutes les chances de notre côté. On ne choisit pas un éditeur comme on choisit nos bas le matin. Il faut trouver l'éditeur qui édite le genre de roman que nous avons écrit. Cette recherche est maintenant facilitée grâce à internet. On trouve habituellement l'information que l'on cherche sur le site des éditeurs.

Un coup trouvé, on envoie notre manuscrit à l'éditeur. Selon les méthodes de l'éditeur. Parfois par internet, ce que je préfère, je dois, vous dire. Des fois par la poste ou d'autres manières.

On attend ensuite notre lettre de refus pendant 3-4 mois.

J'ai dit refus, c'est parce que ce sera probablement des refus qu'il y aura le plus. Je ne dis pas ça parce que je ne crois pas en vous, je n'en ai aucune idée moi, de votre talent. Simplement, des refus c'est ce qui domine de la part des éditeurs. Stephen King, un des plus grands auteurs de notre temps (par le nombre de livres qu'il vend, pas par mon goût personnel, je ne l'ai pas lu) atteste lui même de cette affirmation, il a essuyé plusieurs lettres de refus.

Ensuite, imaginons toujours le scénario le plus positif. Un éditeur aime votre manuscrit, il veut vous rencontrer, signer un contrat. Un contrat à compte d'éditeur monsieur (évitez les contrats à compte d'auteur, ce sont souvent (tout le temps) des arnaques)

Signature de contrat. S'il vous plaît, pleurez de joie, c'est le moment de la faire.

Ça prend ensuite entre 6 à 9 mois à l'éditeur pour créer votre livre. Vous aller cependant devoir rester disponible pour l'éditeur. À ce stade, l'éditeur sait mieux que moi quoi faire et il sera le guide.

Et lorsque votre livre finit par être publié, qu'est-ce qui se passe ? Rien, du moins, rien avant un an complet. Ce n'est effectivement pas avant un an que vous serez payé pour vos droits d'auteurs (10% du prix de vente de votre livre)

J'ai essayé de vous exposer la réalité. Du mieux que je le peux tout de moins.

S'il vous plaît, poursuivez vos rêves. Gardez espoir et persévérez. C'est de cette seule manière que vous pourrez écrire et éditer votre roman.

D'ici à ce que je vous rencontre, tel un lecteur passionné à un salon du livre, bonne écriture.

Dire « Merci » 24

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

CCM a aidé 35184 internautes ce mois-ci

Reply

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

Je suis dans le même cas que toi depuis des années.
Le mieux, c'est de continuer comme ça à faire, refaire, refaire etc. Je fais ça depuis les 4 ans que je suis sur la même histoire, tout est question de détermination. A chaque nouvelle version, je suis plus fier de la nouvelle que de l'ancienne, et cette fois pour la première fois j'ai trouvé une version définitive. La recommencer perpétuellement ne fera que l'améliorer !
Une dernière chose : l'introduction j'ai toujours trouvé que c'était le plus dur à faire, si j'avais un conseil à te donner, ce serait de garder celle-ci au clair dans ta tête et d'écrire ton histoire. Plus tard, tu reviendras sur l'intro. Le mieux de mieux serait même de faire l'intro après avoir fini ton histoire !

Attention par contre : ton sujet va surement être supprimé ou au moins déplacé : il n'a pas sa place sur ce type de forum. Je te conseillerais de poster ton topic sur le forum ForumFr, tu auras en plus plus de réponses qu'ici. Je suis aussi inscrit sur ForumFr.

Bonne chance !

"Il y a deux choses infinies : l'univers et la bêtise humaine, mais pour l'univers je n'ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

Reply

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

J'allais dire la même chose que MarDnOob =)

Reply

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

Dsl de ramener le sujet sur le tapis, mais peut être qu'il n'a pas réglé son prob, ça fait pas si lgt. Écris un sypnosis, fait toi tes fiches de personnages, de lieux, etc. Selon moi il y a deux grand type d'écrivain, ceux qui y vont directement sans rien et qui réussisse (peut etre n'est tu pas de ceux là) ou ceux qui prépare leur histoire et l'écrivent (plus commun). Un conseil: astreignes toi a une routine d'écriture quotidienne.

Pérséverance, l'écriture n'est pas fait pour tout le monde, si tu n'as pas la perseverance necessaire abandone.

Cordiallement, un ecrivain qui va débuter

Reply
réponses:
  • auteur

    Avant de débuter à écrire, tu vas devoir faire de gros progrès en ortographe et en grammaire, navré mais là c'est catastrophique...

  • auteur

    On s'en fou des fautes car là il n'est pas question de ça et en plus c'est quand même compréhensible donc... On est sur un forum de discution par en train d'écrire une lettre a un ministre donc on peut se permettre quelques fautes. Surtout que dans la plupart des cas c'est dû du fait que la personne ecrit vite donc elle fait des oublies etc...

  • auteur

    Ce n'est pas tout d'avoir des idées en tête, il faut savoir les mettre correctement sur papier! Je suis du même avis que MarDnOob, un bon écrivain DOIT maîtriser la langue dans laquelle il écrit, sinon pas la peine de penser être lu un jour... La langue est l'outil de l'écriture et aucun éditeur (ou lecteur) ne se forcera à lire l'histoire s'il y a quatre fautes par ligne.

  • auteur

    En fait, quand on tape vite et que des touches de notre clavier ne marches plus... ben faire des fautes ca dérange pas!
    (Mon «a» accent grave et mon «c» cédille ne marchent plus...)

  • auteur

    Bonjour je pense que vous devriez prendre le même sénario les même personnage que vous avez en répertoire et les assemblez en faisant une histoire vraie.

    Emma

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

Je suis dans le même cas que toi.
J'écris une histoire depuis trois ans et j'ai recommencé quatre ou cinq fois avant de (enfin) me poser sur un début (qui ne sera peut-être pas définitif, qui sait...).
Mais le fait de recommencer plusieures fois m'a permi d'approfondir le monde que j'ai créé. Au début j'avais juste une trame (un peu bancale) et une carte un peu bizarre. Bref c'était un peu nul. Puis au fur et à mesure, le monde s'est approfondi, l'histoire a pris une dimention plus réaliste et de ce fait plus complexe. Maintenant je m'attache à crer l'Histoire de mon monde (et c'est du boulot!)
Tout ça pour dire qu'il faut persévérer. Comme le dit Fotombre, recommencer ton histoire ne fera que l'améliorer, alors prends ton temps!^^

Reply

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

j'ai une petite technique pour faire une histoire : première étape, tu résume ton histoire en une seul phrase tu n'y mets ni lieux ni noms des personnages. deuxième étape, tu transforme ta phrase en paragraphe tu ne les mets toujours pas. troisième étape, dessines tes lieux et fais une liste de personnages ou tu les décris, tu dis leurs noms, leurs age, leurs sexes, ce qu'ils font dans ton histoire pourquoi ils sont là, qu'est-ce qu'ils résolvent et qu'ils causent... cinquième étapes, tu places les noms les caractéristiques et les lieux dans ton paragraphe. 6 ème étape, il faut que tu prennes chaque phrases de ton paragraphe et que tu la détailles sur une page entière. 7 ème étape, Lance toi ! tu es prête, mais gardes tes dessins, ta liste, tes explications de phrase et ton paragraphe à côté de toi et n'hésite pas à relire de temps à autres.

Reply

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

Bonjour,
Comment sa se passe pour vous ?
J'ai commencer à vouloir me faire un livre, quand mon ex, a voulu faire le sien bizarre non ?!? j'ai été pris dans son organisation et sa folle envie d'avancer... j'ai commencer à créer le mien ( qui n'a d'ailleurs rien à voir question histoire...)

Cela fait plusieurs années que j'ai mis mes premiers mots sur papier.. j'ai toujours un cahiers avec moi partout ou je vais en cas de gros flash..
mais si je créer une histoire, c'est d'abord pour moi, (ma satisfaction personnelle), j'aime l'idée qu'une de mes pensées soient coucher sur papier et arrive dans les mains d'un lecteur, et qu'avec celui ci il y prenne plaisir..

J'ai déjà fait un gros bout de chemins.. mais je manque un peu d'organisation.. j'ai le sujet, l'histoire, mais je finis par m'y perdre avec tout les personnages, les vêtements, les caractéristiques, les envient, les peurs des uns et des autres... ils faut créer une âme à chaque personnage, et c'est là mon problème... je tiens une carte "personnages"avec tout leur caractéristiques mais au final je change souvent car je trouve que cela ne leur correspond pas...
Des idées pour y arriver ? je galère aussi sur la structures descriptif et narratif..
merci d'avance pour vos messages !

Reply
réponses:
  • auteur

    Pour tes personnages, je te conseille de les "visualiser". ce que j'entend par là c'est de les imaginer.
    Oui je sais c'est un peu vague. Immaginer, sans forcément écrire, l'histoire des personnages. Les imaginer dans telle ou telle situation. Je le fais personnellement le soir en allant me coucher. C'est un peu une histoire pour moi, que je ne partage pas mais qui me rapproche de mes personnages, qui me permet de mieux les définir.
    Après c'est peut-être une méthode bidon. Mes personnages manqueront sûrement de l'avis de certains une âme et leur personnalité peut paraître parfois semblable car je ne peux m'empêcher de m'identifier d'une manière ou d'une autre à chacun d'eux.

    Après pour l'écriture en elle même, c'est en lisant qu'on l'aquiert. Personellement quand je lis un livre (un gros en très peu de temps) il y a un changement dans mon style d'écriture. Mon conseil est donc de lire beaucoup...

  • auteur

    Je suis d'accord au sujet de la lecture!

    Sérieusement, une caractéristique que tout bon auteur doit avoir, c'est l'observation. Mes personnages sont inspirés de mes amis, de connaissances, de gens que je croise dans la rue ou au restaurant, ou même de quelques rêves improbables!

    ps: Très bonne idée de trainer un carnet! Je pourrait essayer...!

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

Souvent quand on écrit notre propre histoire, elle est du même genre des livres qu'on lit déjà. Alors quand tu es devant ton écran avec ton logiciel de traitement de texte, prends tes livres préférés avec toi et relis quelques passages, tu trouveras l'inspiration, en tout cas c'est mon cas. Je trouve qu'après avoir lu un livre j'écris mieux, l'inspiration vient plus facilement et le vocabulaire est plus varié. Fais des brouillons aussi, pour la description des personnage par exemple, avant de tout mettre dans ton histoire sans savoir où tu vas, travail d'abord. Fait toi des fiches de vocabulaire s'est très utile ! Encore une chose, moi perso j'adore la musique et je trouve que quand j'écris et que la musique m'accompagne, l'inspiration vient: une scène triste = une musique triste, une scène amusante = une musique amusant, une scène en soirée = une musique de soirée ... etc ...
En lisant toutes les réponses sa ma aussi aider j'espère que toi aussi ! Tout ça m'a donner envie de mis remettre sa faisait un moment que je n'avais pas travailler sur mon roman ! Aller à bientôt ! ;)

Reply

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

à ta place je continuerai d'écrire! même si tu n'aimes pas le début et tu ne trouves pas ça cohérent il y a un moment ou tu vas trouver un rythme, une façon d'écrire qui te plait ou juste de l'inspiration et tu reviendras sur ton début pour corriger après! souvent ce que je fais c'est que je note sur un papier à part tous les changements que je fais au fur et à mesure que j'écris pour pouvoir les corriger sur ce que j'écrivais au début!

Reply
réponses:
  • auteur

    a ta palce je poursuivrait

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

Bon... les débuts... je DÉTESTE!!! J'aime pouvoir écrire, me laissez aller et que cela vienne tout seul. Malheureusement, c'est pas comme ca que ca marche, surtout pas au début!!!

J'écris mon livres depuis environs cinq mois. Je suis a environ 205 pages. Au début, dans mon introduction, j'avais une idée... une petite idée. J'ai dû réfléchir pendant trois jours et recommencer un millions de fois! Mais une fois mon prologue fait, ca a coulé comme de l'eau! Il faut de la persévérance, c'est tout! Et du soutient... moi, j'aurais maintes fois abandonné sans mes amies! Je leur envoie mon livre et elle me disent franchement ce qu'elles en pense! Avec leur soutient et BEAUCOUP de persévérance, je suis arrivé a ce que j'ai aujourd'hui!

Reply

Marsh

NOVEMBER 9, 2013 AT 9:15 PM

Je pourrais recevoir ton livre ? Moi même j'en écris un, j'ai commencé par une toute petite idée il y'a deux ans, mais ça fait vraiment 3 mois que j'écris et j'en suis à 32 pages. J'avoue être très fière de moi. Mais je le fait surtout parce que ça me fait sortir dans une autre dimension. Quel âge as tu ? Moi j'en ai 14. Voilà, donc si tu veux bien me l'envoyer, ce serai cool. Mais bon, je pense que tu n'as pas envie de le partager sur internet et je le respecte parfaitement ! J’espère que ton livre paraîtra, tu me dis le nom et je le lirais. Moi le nom de mon livre est "Bois Dorés", si jamais tu veux le lire plus tard. mdrr !

Reply

Leave a Replay

Make sure you enter the(*)required information where indicate.HTML code is not allowed